Main et ostéopathie

L’homonculus sensitif est un petit homme caricatural qui représente chaque partie du corps proportionnellement à la surface de tissu du système nerveux qui lui est dédiée, autrement dit l’importance de l’innervation sensorielle fournie à chaque zone du corps.

La bouche et les mains sont surdimensionnées car elles sont dotées de très nombreux capteurs sensoriels.

La main est l’outil de travail de l’ostéopathe. Grâce à l’abondance de réseaux nerveux qui lui est exclusif, elle lui permet d’appréhender au mieux les zones à traiter et d’adapter chaque manipulation aux besoins du patient.

« La main représente l’action manifestée sur le reste du monde »  Michel Odoul

Paris, le 22 novembre 2018