Les différentes techniques de l’ostéopathe

Chaque ostéopathe a sa propre manière de travailler (réflexion, tests, techniques…).
Pourquoi les ostéopathes ont ils chacun un type de techniques propres ? Quels sont les différents types de technicité ? Comment ça marche ?

Le corps humain est divisé en plusieurs systèmes, chacun composé de différents tissus :

  • système musculo-squelettique : os, articulations (capsules, ligaments, ménisques), muscles
  • système viscéral : chaque viscères du corps possède une mobilité
  • système crânien : composé des os du crâne (8 os) et de la face (14 os), en rapport étroit avec le système nerveux

Enfin, chacun des composants du corps est recouvert d’un tissu, le fascia. Les fascias jouent un rôle de maintien et relient chacun des composants du corps aux autres : ils font du corps une unité.

Le système musculo-squelettique

Les techniques musculo-squelettiques articulaires, le « crac »

Les techniques articulaires entrainent un « crac ». Malgré le bruit qu’elles engendrent qui peut être impressionnant, elles ne sont ni douloureuses, ni violentes, ni dangereuses.
Elles permettent de travailler sur une articulation bloquée et sur la balance neuro-végétative du patient. 

Les techniques musculo-squelettiques musculaires

Le travail musculaire de l’ostéopathe s’effectue essentiellement en « contracter-relâcher ».
Elles permettent, par de grands bras de levier, un travail des plus petits et des plus grands muscles du corps.

Les techniques musculo-squelettiques myo-fasciales

Les techniques fasciales sont des techniques pouvant s’apparenter à des « pressions ». Elles sont très profondes et puissantes.
Elles permettent ainsi un travail profond sur chaque structure du corps.

Le système viscéral

Les techniques viscérales myo-fasciales

Les techniques viscérales sont exclusivement des techniques myo-fasciales. Elles sont plus plus ou moins profondes, peuvent être relativement sensibles en fonction de l’importance des dysfonctions présentes.
Les techniques viscérales permettent de travailler sur la mobilité des viscères et des zones en rapport (cage thoracique, bassin, dos…), d’augmenter leur vascularisation et travailler sur le système nerveux en rapport.

Le système crânien

Les techniques crânienne myo-fasciales

Les techniques crâniennes sont également exclusivement myo-fasciales. Elles ont pour but de jouer sur la mobilité des os du crâne (via des techniques articulaires, suturales) et des zones en rapport, sur la circulation liquidienne (liquide céphalo-rachidien) ainsi que sur le système neuro-végétatif.

L’ostéopathe utilise les techniques adaptées aux besoins de son patient

En fonction des besoins du patient et des systèmes mis en jeu dans son schéma dysfonctionnel, l’ostéopathe utilise des techniques articulaires, musculaires, et myo-fasciales.