Quelle est la différence entre un kinésithérapeute et un ostéopathe ?

L’ostéopathie et la kinésithérapie sont souvent confondues car ce sont des thérapies manuelles dont le but est de mobiliser le corps. En revanche ce sont deux disciplines bien distinctes.
Quelle est la différence entre un kinésithérapeute et un ostéopathe ?

La kinésithérapie :

Durée des études

Cinq ans (dont une année universitaire)

Cadre législatif

Profession paramédicale sous prescription médicale du médecin généraliste ou d’un spécialiste.

Depuis septembre 2019, en cas de douleurs lombaires aiguës et d’entorses de cheville, le patient a un accès direct aux soins du kinésithérapeute qui pose le diagnostic et propose un traitement.

Remboursement des actes

Actes remboursés par la sécurité sociale

Rôles et actions du kinésithérapeute

Le kinésithérapeute agit de manière curative dans le cadre de toutes les affections corporelles (post-traumatiques, post-chirurgicaux, musculo-squelettiques chroniques, inflammatoires, neurologiques…).

Son objectif est de moduler et d’augmenter la capacité fonctionnelle, par un travail musculaire actif (renforcement musculaire) ou passif (massage, mobilisation…), en fonction de la demande du patient.

L’ostéopathie :

Durée des études

Cinq ans (en école privée)

Votre ostéopathe à Paris a suivi un cursus de formation sur 6 ans (décret n°2014-1505). 

Cadre législatif

L’ostéopathie n’entre pas dans le cadre législatif des professions de santé. Elle n’est pas une profession paramédicale mais une « profession libérale ayant attrait à la santé ».

Remboursement des actes

Actes uniquement pris en charge par les mutuelles et non remboursés par la sécurité sociale.

Rôles et actions de l’ostéopathe

Le patient se présente chez l’ostéopathe en première intention : celui ci pose un diagnostic, propose un traitement, et réfère le patient si une prise en charge parallèle est nécessaire.

L’ostéopathe agit de manière préventive ou curative sur les troubles corporels fonctionnels (musculo-squelettiques aigus et chroniques, viscéraux, post-traumatiques, post-chirurgicaux…).

Par un travail articulaire, musculaire, viscéral et crânien, son objectif est de trouver la cause des douleurs et de rétablir la mobilité et l’équilibre global du corps du patient. 

En bref : les deux disciplines sont distinctes et complémentaires :

L’ostéopathe agit sur l’équilibre du corps et la mobilité biomécanique des zones restreintes en mobilité, alors que le kinésithérapeute rééduque les zones lésées. Tous deux accompagnent le patient jusqu’au gain d’amplitude et la disparition des douleurs.