Coup du lapin, Whiplash, Accident de voiture ou de scooter… La prise en charge post-traumatique de l’ostéopathe

Le coup du lapin, également appelé whiplash injury et coup de fouet cervical… est un traumatisme du rachis cervical principalement décrit dans les accidents de voiture. Ce choc peut alors être à l’origine de douleurs cervicales ressenties quelques heures après l’accident. La prise en charge rapide du coup du lapin par un ostéopathe permet d’agir sur ces douleurs et ainsi de diminuer les contractions musculaires dues au choc.

Comment réagir après un coup du lapin ? Qui consulter ? Comment empêcher l’apparition de douleurs intenses ?

Le whiplash est un traumatisme :

Le coup du lapin est un traumatisme fréquemment observé dans les accidents de voiture même légers.

Il est causé par un choc violent, imprévu et brutal entrainant un mouvement de la tête et des cervicales.

Le coup du lapin est également observé dans les accidents professionnels (chute, déséquilibre), les accidents pendant la pratique d’un sport, les accidents de la voie publique (piéton heurté) etc.

Le mécanisme en flexion et hyper-extension cervicale :

Le whiplash entraine toujours les cervicales dans son mécanisme traumatique. Le rachis cervical est le siège de mouvements soudains et rapides en flexion et en extension.

Immédiatement après le choc le corps reste immobile puis un mouvement du tronc de bas en haut est exercé.
Les cervicales sont amenées en extension, puis en flexion par un rebondissement spontané, et enfin, elles reprennent leur position initiale.

La vitesse du véhicule, la position du corps pendant le choc, les perceptions sensorielles du traumatisme ainsi que la réaction musculaire à l’impact, sont des facteurs de gravité intervenant dans le mécanisme du coup du lapin.

Résultat de recherche d'images pour "whiplash coup du lapin"

Prise en charge et examens complémentaires :

Résultat de recherche d'images pour "whiplash coup du lapin"

Après un coup du lapin il est important de consulter un médecin afin de poser un diagnostic et d’effectuer un diagnostic différentiel.

Le médecin peut demander des examens complémentaires afin d’écarter certaines atteintes (radiologie, scanner, IRM…).

La radiologie dynamique du rachis cervical permet de mettre en évidence des fixations ou hyper-mobilités segmentaires. De son côté, la radiologie classique du rachis cervical et du rachis lombaire permet de rechercher une réduction des lordoses cervicales et lombaires, des arrachements ligamentaires ou des micro-hémorragies.

Les douleurs après un coup du lapin :

Les douleurs cervicales ou torticolis ressenties suite à un coup du lapin sont généralement intenses et chroniques et accompagnées de raideur cervicale.

En cas de coup du lapin dit « léger », les symptômes surviennent lentement après l’accident.
Entre 3 et 5 heures après l’accident, des endolorissements et nausées peuvent survenir. Puis les jours suivants des céphalées (maux de tête) et des vertiges peuvent également apparaitre.

Au contraire, en cas de whiplash « sévère », les symptômes surviennent immédiatement : vertiges, nausées, difficultés d’élocution, difficultés à se mettre debout, douleur cervicale…

Après l’accident, un mécanisme de défense se met en place et peut être à l’origine de :

  • torticolis
  • sensations de fourmilles dans les bras et engourdissements
  • nausées, vomissements
  • douleurs sur le crâne
  • acouphènes (bourdonnements ou sifflements dans les oreilles), troubles oculaires
  • douleur de la mâchoire
  • de compensations dorsales et/ou lombaires

Pourquoi consulter un ostéopathe après un coup du lapin ?

L’action de l’ostéopathe après un coup du lapin vise à prévenir les douleurs chroniques. 
Au moyen d’un traitement adapté aux besoins de chaque patient il diminue les contractures musculaires, relâche les tensions tissulaires et assure un équilibre global du corps.

Par un examen clinique précis l’ostéopathe repère les zones impactées par le whiplash. Il pose ensuite un diagnostic précis et cible les zones à travailler. Enfin, par des manipulations douces, l’ostéopathe travaille sur différentes parties du corps.

Le nombre de séances par l’ostéopathe nécessaires au relâchement total du corps dépend de la gravité de l’accident et des tensions corporelles retrouvées. A titre indicatif il peut varier d’une séance à trois séances.
Toutefois, dès la première consultation, l’ostéopathe redonne de la mobilité, un bien être et un soulagement.

Vous venez d’être victime d’un accident de voiture et souhaitez avoir des informations ou prendre un rdv avec l’ostéopathe à Paris : contacter Mathilde Locqueville au 07.69.03.41.41